Archive

Bach

Dans musique il y a muse, et elle parle à travers les notes, sans mot. On regarde fascinés par tant de vie, on écoute subjugués par un sentiment d’intemporalité enfin atteint.
Advertisements

Subjuguée par l’écoute, répétée, en boucle même depuis des jours, des Arias de Bach chantées par Magdalena Kozena, mezzo-soprano tchèque. Une voix capable d’émouvoir aux larmes, dans une interprétation à la fois limpide et complexe. De nouveau émerveillée de constater que la beauté existe et qu’elle est accessible à tous, si facilement. Si je devais à la Perec dresser des listes et créer des définitions, alors assurément à l’entrée «extase », cette voix y aurait sa place.