Et après les images, je mets les mots – les mets en crescendo

Image

Ils prennent forme sur l’émail blanc. Perdus souvent au milieu du désert, ils s’étirent sur le plat, s’élancent vers le ciel ou bien se tiennent tout fiers en bordure parfois. On voudrait qu’ils occupent plus d’espace ou qu’ils se multiplient à mesure, et pourtant toujours à la hauteur, ils savent parfaitement recomposer en couleur et texture ce que l’esprit, déjà conquis, a su appréhender à la lecture de :

 

chou-fleur
jaune violet vert

ris de veau
marron kiwi miel

courge
noisette grenade sauge

céleri
branche rave truffes

homard
noix de coco limette horchata

lotte
rutabaga pomme gruyère

bœuf
matsutake matsutake matsutake (vous disiez ?)

carotte
érable gingembre raisin

chocolat
noir gianduja mexican

chartreuse
verte

…La dernière touche, c’est vrai, c’était un peu pour se plonger dans l’univers des frères Chartreux, de cette liqueur magique, forte en alcool (55° pour la verte et 30° pour la jaune) mais aussi en plantes et fleurs (plus de 130 espèces différentes en un seul breuvage).

Une fin donc à la mesure du voyage, à la fois puissante et délicate, qui clôt à merveille cette symphonie de goûts et de parfums.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s