Aujourd’hui et en hommage à une grande dame des lettres

« Ô vie, ma parcourue!

Seule la mer détient l’oracle des noyés,
Seul l’air embrasse tout le cœur des mortels,
Seuls amour et mort dissipent nos traits,
Seuls amour et mort nous font ce que nous sommes.

Ô vie, ma délaissée, ma parcourue;
Sans toi, amour et mort n’auraient jamais été ».

Andrée Chedid – Terre Parcourue

Advertisements
1 comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s